Coucou les filles ! vous vous souvenez que je vous avais dit ici et que j'étais en pleins tests cosmétesques et que je n'étais pas parvenue à trouver la bonne formule à cause d'un nouvel ingrédient que je ne connaissais pas bien, bon ben ça y est, j'ai enfin réussi à obtenir un résultat qui me convienne après moults efforts, recherches et essais en live...(et au prix d'une nouvelle batterie de casseroles lol)

Depuis le temps que je voulais faire la même qu'eux, voici donc une gelée de douche (presque) comme chez Lush...Pourquoi presque ? ce qui change ce sont les tensio-actifs... je ne suis parvenue à rien de concluant avec le SLSA, donc je suis revenue à mes alpha, beta etc...liquides ;-)

Mais le plus important dans tout ça c'est que j'ai réalisé cette gelée avec un nouvel ingrédient permettant le type de gélification que j'attendais, il s'agit de l'algue carragheen ou carraghénane ou carraghénine (mouarf).

Oui je sais vous allez me dire : Gné ?? kézako les carraghénanes ?

Ce sont des polysaccharides extraits d'algues rouges (attention toutes les algues rouges ne sont pas des carraghénanes) dont la plus connue est la mousse irlandaise (chondrus crispus) surtout utilisées dans l'industrie alimentaire comme agents épaissisants et stabilisateurs en alternative aux gélatines animales traditionnelles.   
Il existe 3 familles de carraghénanes : Kappa, Iota et Lambda (les 2 premières étant les plus connues). Leur pouvoir de gélification est encore supérieur à l'agar-agar et elles permettent de développer des gels à consistance variable (dur, cassant, mou et élastique) à haute température (entre 60°C et 80°C).

Oui je sais vous allez me dire : mais pourquoi utiliser une algue inconnue au bataillon alors qu'il existe notre chère agar-agar ?

En fait je voulais avoir une gelée à la fois ferme et élastique, et surtout qui se tienne bien à température ambiante sur la durée (fait trop chier d'aller chercher sa gelée de douche au frigo à chaque fois ! vive la paresse ^^). Et surtout faut bien que je vous avoue quelque chose : je voulais faire comme chez L...enfin vous voyez quoi ;-) (la nana complètement addict lol)

Pour réaliser cette gelée de douche, j'ai choisi d'utiliser la carraghénane Iota car elle permet d'otenir une gelée à la fois ferme et élastique. Là où j'ai (vraiment) galéré c'est pour trouver le bon dosage eau/ poudre/ tensio...et là où j'ai (encore plus) galéré c'est pour réaliser le modus operandi dans le bon ordre ^^ oui parce que la poudre de carraghénane se gélifie à chaud et dès que la température retombe ça forme presque instantanément un gel très compact d'où l'intérêt d'avoir incorporé tous les ingrédients dans le bon ordre et avant le (rapide) processus de gélification ;-).

gel_e_de_douche

Composition :

70% d'eau filtrée
30% de base lavante (la mienne c'était avec des tensio-actifs)
5% de glycérine
5% de poudre de carraghénane iota
Conservateur Ecogard
Fragrance Uplifting (facultatif)
Mica parme (facultatif)

Réalisation :

Stérilisez votre matériel et désinfectez votre plan de travail.
Préparez votre base lavante si vous décidez de la faire vous même. Incorporez la glycérine à la base lavante.
Prélevez un peu d'eau (10% à peu près) et incorporez la tout doucement à la base lavante pour liquéfier celle-ci.
Mélangez à froid la poudre de carraghénane et le reste de l'eau (un conseil, passez au mixeur genre babycook sinon ça fait des grains). Cela forme un gel mou et transparent.
Faites chauffer le mélange eau/ carraghénane à feu moyen. Lorsque le mélange commence à se liquéfier (vers 50°C-60°C), incorporez la base lavante, la fragrance, le colorant et le conservateur en mélangeant (mais pas comme une brute comme moi car sinon ça fait des bulles comme sur la photo lol). Portez le mélange à 80°C (température permettant la gélification).
Retirez du feu et dépêchez-vous de mettre en moule sinon ça se solidifie. Laissez refroidir à température ambiante et mettre 1h au frais puis démoulez dès que la gelée a atteint une consistance à la fois ferme et élastique.
   

Mes impressions :

On peut dire que cette satanée algue m'aura donné du fil à retordre ! mais franchement ça valait le coup, j'ai été très satisfaite du résultat une fois démoulée la gelée est ferme, élastique, elle tient bien à température ambiante dans ma salle de bain. La mousse est pas très abondante mais avec une fleur de douche c'est parfait et elle laisse la peau hydratée et douce (j'avais peur que ma peau soit trop sèche après mais que nenni).

Du coup, l'algue carraghénane est ma nouvelle copine, j'ai prévu de faire d'autres recettes avec cet ingrédient un peu difficile de prime abord mais tellement intéressant lorsque l'on trouve la bonne façon de le manipuler ;-) la prochaine fois, je vous posterais une recette de gelée de douche transparente que je viens de faire. Je vais essayer de mettre une vidéo pour que vous puissiez vous rendre compte de la texture de la gelée obtenue avec l'algue carraghénane ;-).

Petits conseils sur l'utilisation de l'algue carraghénane dans vos tambouilles :

N'utilisez que de la carraghénane alimentaire en poudre si vous ne voulez pas que votre gelée sente la marée (au début, j'avais acheté des algues broyées chez un marchand de produits de la mer et ben ça pue bien quand même hein). Ne mettez pas trop de base lavante ou de tensio-actifs à base de sodium car ça réduit le pouvoir gélifiant de l'algue ;-).

Voilà ce post fut bien long j'espère ne pas trop vous avoir saoûlé avec mes algues, par contre comme j'y ai passé beaucoup de temps, que j'ai fait pas mal de recherches et de tests, je vous serais simplement reconnaissante de bien vouloir mettre un lien vers ma recette sur votre blog si vous vous souhaitez la reproduire ou si vous vous en inspirez. Passez un bon dimanche les filles ;-)

sources sur les carraghénanes : wikipédia, Bryanna's Vegan Feast
Où trouver de la poudre de Carraghénane : Bien Manger, Saveur Shop Concept

Manue aussi a fait une magnifique gelée de douche avec de la carraghénane, allez l'admirer ici