Il y a quelques temps, zhom et moi avons eu la chance de passer une semaine dans une des villes, peut-être même LA ville, la plus belle du monde. Il s'agit de Venise...Rien qu'en repensant à ses canaux, ses ponts et ses palais, j'en suis encore toute émue...

En outre, cette merveilleuse cité lacustre est dotée d'une gastronomie bien à elle dont nous avons pu nous délecter (moi qui adore le poisson et les fruits de mer, j'étais servie ^^). L'encre de seiche (Nero di Seppia) est l'une des figures emblématiques de la gastronomie vénitienne, on peut la déguster accompagnée de seiches of course mais également avec des spaghettis, taglioni, risotto, polenta...Déjà, l'encre a un goût très parfumé (pas pour rien que les italiens s'en servent dans leurs plats ^^) mais en plus, elle donne une jolie couleur noire aux plats ;-)

Bien entendu, chaque fois que je pars quelque part, je ne peux m'empêcher de penser à la savonnerie (que celle qui ne l'a jamais fait me jette la première pierre lol), alors j'ai évidemment voulu tester l'encre de seiche dans un savon ^^. Je m'en suis procuré dans une superette vénitienne, elle était vendue sous la forme d'une pâte presque liquide, mais il est possible d'en avoir directement chez votre poissonnier en achetant vos seiches, en principe ils mettent la poche d'encre avec si on le leur demande ;-)

Nero_1

Sachet d'encre de seiche Aquarius (2 doses)

Nero_2

Le sachet d'encre sorti de l'emballage

Nero_4

Marbrage en surface à l'encre de seiche

NERO5

Composition :

30% huile de coco hydrogénée
30% Huile d'olive bio
20% Saindoux
20% huile de ricin
Eau et soude à recalculer
Soie tussah dans le mélange eau/soude
Fragrance Muschio Bianco (de Venise également)
Encre de seiche (2 doses)
Dioxyde de titane

Surgraissage à 8%
Poids en eau maximum (38%)

Propriétés du savon

Dureté : 37
Pouvoir détergent : 20
Douceur : 58
Mousse abondante : 38
Mousse crémeuse : 35
Indice d'iode : 57
INS : 156

Réalisation :

Pour ce savon, j'ai choisi de réaliser un marbrage en surface dont vous trouverez d'excellents tutos chez Ka Fée. J'ai prélevé un peu de pâte à savon pour réaliser mon mélange à l'encre de seiche. Petite astuce à nouveau piochée chez Ka Fée : pour avoir une base claire lorsque l'on utilise des huiles très jaunes comme l'huile d'olive (c'est le cas ici), mélanger un peu de dioxyde de titane dans les huiles avant de verser la soude ;-).

Mes impressions savonnesques :

Décidément, je ne suis pas une experte du marbrage, ma pâte a très vite épaissi (ma fragrance vénitienne muschio bianco y serait-elle pour quelque chose ? lol) donc à nouveau un marbrage moyen, que j'aurais souhaité plus fin, plus aérien. En même temps c'est aussi parce que j'ai prélevé trop de pâte colorante, quelle nouille lol !

Pour ce qui est de la couleur (oui je sais que c'est ce qui vous intéresse), j'ai mis le paquet j'avoue, car je voulais que  cela se rapproche le plus possible du noir. C'est ce que j'ai obtenu au moment de la réalisation du batch, bien noir, puis en séchant, la couleur a pris une teinte plutôt marron très foncé. Ce n'est donc pas vraiment du noir mais ça s'en rapproche bien quand même ;-) le hic c'est que le savon sent un peu l'encre de seiche donc la marée, ça fait un mélange quelque peu bizarre avec la fragrance musk blanc mais heureusement ça reste tout de même discret lol !

Je n'ai pas encore testé ce savon car sa cure venait juste de se terminer quand je suis partie en vacances, je vous dirais ce que ça donne (notamment si l'encre coule ou non) une fois rentrée ^^